Le tournage du clip « White Fields » de Montmartre

avril 10, 2016

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de participer au tournage clip White Field du groupe Montmartre

Montmartre qui sont ils ?

Ce tandem du pop rock est composé de deux jeunes hommes ; Alex au synthé et Hugo à la guitare. Considéré comme les Daft Punk à la française, croisé entre Phoenix et Empire of the sun, leur son à déjà fait vibrer plusieurs coeur, avec plus 61,K d’écoute sur Soundclound. Pour ce fameux titre « White Fields » est venu s’ajouter la douce voix de la chanteuse Pauline de Ayora. Peut-être bien LA musique de cette été.

Et sinon, le clip ?

Après un casting dans Paris, ou on nous a expliqué la thématique du clip et surtout fait écouter la musique. Après quelques questions et présentation globale, on rentre dans le vif du sujet, préparation et simulation d’une scène du clip, à savoir : S’embrasser ! Vous allez me dire, mais tu as embrasser quelqu’un que tu connais pas ?

Non, je l’avoue je connaissais le Monsieur en question étant donné que c’est mon amoureux. Et oui ça aide pour ce genre de scène.

Heureusement que je ne suis pas timide et que j’ai eu la chance dans mon passé de jeune ado de faire du théâtre, parce que devoir embrasser quelqu’un et avoir une caméra braqué sur soit à tout juste 1 mètre, c’est un peu bizarre ! Mais bon, on fait notre scène en bon comédien et amoureux (oui on devait jouer un couple qui se découvre et tombe amoureux). 20 mn plus tard, le casting est fini, on à plus qu’à attendre la délibération finale sur les couples rencontrés. On croise les doigts ! ✌️

Le jour J, le tournage commence !

Nous voici sélectionnés pour être l’un des deux couples du clip (joie et bonheur) et d’ailleurs c’est notre premier jobs ensemble. 
Du coup direction le lieu du tournage, une piscine caché dans le fin fond d’une école primaire au bord de Paris, le lieu est juste magnifique.  Tout juste arrivés, vers 20h30, le staff était déjà en plein travail de calage de lumière, des énormes projecteurs, des filtres de couleurs, une tonne de matériel et de câbles de partout, une vrai fourmilière de quoi mettre un peu la pression. Petit tour des locaux avec le brief pour nous expliquer en résumé ce que nous devrions faire pendant le tournage, ou quand et comment … Et hop direction, maquillage et stylisme.


C’est partie, on commence le tournage vers les alentours de 22h, il commence déjà à faire froid … à oui parce qu’on est fin mars et que la température de nuit frôle facilement les 0° et qu’on est en tee-shirt et petite jupe… #joieetbonheur. Première scène, on découvre les lumières qui sont juste à sublime ! On en prends plein les yeux… Silence ça tourne 🎬​

​Première scène fini et on enchaine, le temps passe les degrés descendent de plus en plus … J ai vraiment froid ❄️ 

J’avais déjà eu l’occasion de participer à plusieurs clips dans le passé, mais je pense que celui-ci reste de loin mon plus beau clip, autant au niveau de l’univers visuel que sur le plan musicale, parce que je l’avoue, oui j’adore vraiment cette chanson !!! Même si le tournage fut bien long, (oui, on a fini à 5h du matin complètement congelé) ça en valait la peine.
Mais je pense que le mieux c’est de découvrir le clip en live non ? Et pour ça c’est juste en dessous.

 

Et pour finir quelques petites photos backstages et vidéos.

IMG_2019

IMG_2023

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply